Contenu - Histoire

  • 1925

    Herisau dans les années vingt

    Alfred Lienhard à 20 ans

    Une jeunesse dans le pays d'Appenzell
    Alfred Lienhard suit les traces de son grand-père

    Alfred Lienhard, qui deviendra plus tard le fondateur de LISTA, est né le 29 août 1925 à Herisau (AR). Son père Alfred Lienhard senior, qui travaille en tant que chauffeur dans une société de textile, ainsi que sa mère Marie Schoch sont tous deux natifs de la région d'Appenzell. Après avoir terminé ses études secondaires, Alfred Lienhard suit les traces de son grand-père en entamant une formation de serrurier à la société Ernst Scheer Herisau, l'un des premiers fabricants d'agencements d'industries, dont la gamme comprend notamment des servantes d'atelier. Il obtient son premier emploi, en tant que serrurier en bâtiment, auprès de la Société industrielle suisse (SIG) à Neuhausen.

  • 1945

    Salon de jardin en tubes d'acier

    Le premier atelier dans la maison de l'oncle

    Pionnier dans son premier atelier
    La société Lienhard Stahlbau est fondée

    Alfred Lienhard ouvre son propre atelier de serrurerie à 20 ans. Cette entreprise unipersonnelle est hébergée dans l’atelier de broderie de son oncle Edwin à Herisau. Avec ses économies de près de 1500 francs suisses, Alfred Lienhard s'achète les appareils de soudage, les marteaux et les limes nécessaires. Ses premiers produits sont de simples dispositifs en tubes d'acier ainsi que des chaises et tables de jardin et des remorques de vélo. En recherchant un local de travail plus grand, il tombe sur la remise de l'auberge Schäfli à Degersheim. Son père Alfred est prêt à louer ce local de restaurant, ce qui initie le déménagement de Herisau AR à Degersheim SG. Le 17 février 1945, Alfred Lienhard fait immatriculer son entreprise Lienhard Stahlbau au registre du commerce du canton de Saint-Gall.

  • 1950

    Le premier véhicule de société

    Réfrigérateur Alid

    Premières réussites, premiers échecs
    Concentration sur les agencements d'industries

    Incité par la bonne conjoncture dans le domaine de la construction de logements, Alfred Lienhard lance la fabrication de réfrigérateurs Alid. Cependant, cette activité ne se développe pas et l'entreprise subit son premier échec. Toutefois, cette crise motive Alfred Lienhard plus que jamais à innover: À partir de 1950, il concentre entièrement son activité aux agencements d'industries et de stockage, ce qui s'avère un pas décisif. La fabrication des premières et légendaires armoires à extension simple et à roulements débute. La première pierre est posée dans le domaine du façonnage de la tôle qui s'avérera être un succès dans les années suivantes et c'est avec fierté que le premier véhicule de société est acquis. La réussite de la société n'est pas la seule chose qui tient à cœur à Alfred Lienhard; les bons rapports avec ses collaborateurs sont également important à ses yeux: À l'occasion du cinquantième anniversaire de son entreprise, il organise une première excursion et se rend dans la région de Toggenburg avec l'ensemble de son personnel.

     

     

  • 1951

    Locaux de l'entreprise à Erlen

    Servante d'atelier «Unit Construction»

    Lienhard Stahlbau s'installe à Erlen
    Le début de la production des servantes d'atelier

    La première servante d'atelier «Unit Construction» – un produit déterminant pour la croissance ultérieure de l'entreprise – est conçue et fait l'objet d'une fabrication artisanale. Lorsque le nombre d'employés atteint 40 personnes, les locaux de Degersheim n'offrent plus suffisamment d'espace et ne sont plus adaptés alors à la croissance rapide de la société. Dans le journal «Maschinenmarkt» (Marché des machines), Alfred Lienhard apprend que les anciennes usines Tetra sont en vente. En tant que passionné des sports mécaniques, Lienhard connaît Erlen comme sa poche, car les courses légendaires de motos et de voitures avaient lieu dans cette ville de 1948 à 1951. Il signe le contrat de vente le 17 avril 1951 et la fabrication débute à Erlen le 9 mai. 24 employés s'installent avec Lienhard sur le nouveau site de l'entreprise dans le canton de Thurgovie. Cependant, les investissements importants dans l'infrastructure liés au déménagement posent de gros problèmes financiers à Lienhard. Pendant une certaine période, il est amené à passer ses appels professionnels depuis le bureau de poste d'Erlen, car il n'est pas en mesure de payer sa facture de téléphone.

  • 1953

    Vélomoteur Lista (image publicitaire)

    Production de mobylettes

    Création de la marque LISTA
    600 vélomoteurs sortent de l'usine

    L’année 1953 est l'une des années les plus mémorables de l'histoire de la société: Un nouveau bâtiment est inauguré sur le site de l'usine permettant ainsi de créer de nouvelles capacités pour la production en hausse. À cette même période, Alfred Lienhard – motard et conducteur passionné participant avec succès à des courses nationales et internationales – réalise l'un de ses nouveaux projets: Il lance la fabrication de vélomoteurs. Pour trouver un nom pour la mobylette, il organise un concours parmi ces employés. Le résultat, LISTA (pour Lienhard Stahlbau), ornera non seulement les mobylettes, mais deviendra la marque pour tous les produits. Près de 600 véhicules sortent de l'usine en l’espace de quelques mois. Cependant, très vite, la concurrence étrangère devient rude et la fabrication du vélomoteur LISTA est forcée de s’interrompre à nouveau. Une fois de plus, Lienhard se concentre sur ses compétences clés: la fabrication des agencements d'industries et de stockage ainsi que
    des agencements de bureaux. La demande de mobilier en acier augmente très fortement au cours des années suivantes, ce qui se traduit par une nécessité d'agrandir l'usine presque tous les ans. En 1958, LISTA emploie 228 personnes, un chiffre qui continue à croître avec la création de KAG Kunststoffwerk AG à Dozwil. La société KAG fabrique principalement des outillages et des intérieurs de tiroir pour la maison-mère.

  • 1965

    Système de rayonnage M 15

    Entrepôt et magasin à Newton Highland (États-Unis)

    Les débuts aux États-Unis
    La production bat son plein

    La société est en plein essor: 500 tonnes de tôle d'acier sont façonnées par mois et près de 1000 tiroirs sont fabriqués tous les jours. Près de 3000 armoires vestiaires sortent tous les mois de l'usine. La première chaîne de fabrication de tiroirs ainsi qu'une nouvelle installation de peinture facilitent le processus de production. Parmi les agencements d'industries fabriqués par la société figurent les armoires vestiaires, les servantes, les établis, les rayonnages de stockage et à palettes, mais aussi le mobilier de bureau
    tel que les armoires à plans et à dossiers, les bureaux et les rayonnages pour archives. À partir de 1967, LISTA fournit à des constructeurs automobiles différents systèmes de rayonnage à deux étages de type M 15. La même année, la société unipersonnelle Lienhard Stahlbau devient Lienhard AG – un premier pas vers une préparation de la succession. Au fur et à mesure que les activités fleurissent, LISTA commence, à partir de 1968, à vendre ses produits aux États-Unis; les premiers locaux de stockage et de ventes sont loués à Newton Highland non loin de Boston.

  • 1970

    Fredy Lienhard junior

    Production à Holliston

    Deuxième génération à la direction de l'entreprise
    Fredy A. Lienhard prend la succession de son père à la tête de l'entreprise.

    En 1970, l'entreprise est frappée de plein fouet par le destin: Alfred Lienhard décède d’un infarctus à l’âge de 44 ans. Son jeune fils Fredy A. Lienhard, alors âgé de 22 ans, reprend les rênes de l'entreprise et devient président du conseil d'administration. Il parvient non seulement à mener la maison-mère à Erlen vers de nouveaux succès, mais il étend également ses affaires outre-Atlantique. LISTA reprend la société «Deluxe» qui était précédemment son distributeur à Holliston aux États-Unis. À partir de 1974, cette société de distribution devient un site de production. Le personnel compte entre-temps plus de 400 personnes et le chiffre d'affaires atteint près de 40 millions de francs suisses.

  • 1972

    Succursale de LISTA à Dallas (États-Unis)

    Gamme du mobilier de bureau «Polyvario»

    LISTA goes America
    LISTA emprunte de nouvelles voies innovantes

    1972 est l'année dédiée aux États-Unis dans l'histoire de LISTA. La société achète un terrain à Holliston et y construit des bureaux et un entrepôt. Deluxe-LISTA est rebaptisée LISTA International Corporation. La première salle de fabrication est mise en place en 1973. La fabrication est successivement élargie au cours de la seconde moitié des années 70. Un agrandissement des locaux de fabrication et de bureau ainsi que la mise en service d'une installation de peinture s'en suivent. Le carnet de commandes complet permet de poursuivre l'expansion: La succursale de Long Beach et celle de Dallas ouvrent leurs portes entre 1981 et 1985. Fredy A. Lienhard emprunte de nouveaux chemins dans le domaine de la conception du mobilier de bureau également: La gamme Polyvario voit le jour, fruit d’une collaboration avec Wohnbedarf, une enseigne d'ameublement à succès implantée à Zurich. Grâce à cette innovation, LISTA est en avance sur son temps, car les produits Polyvario sont fabriqués en plastique, une nouveauté inédite.

  • 1980

    Site de production LISTA à Degersheim

    LISTA en pleine expansion
    Délocalisation du secteur du mobilier de bureau à Degersheim

    Suite à des commandes importantes – par exemple, de Hoffmann-La Roche à Bâle ou de SFS Stadler AG à Heerbrugg, LISTA développe de nouveaux éventails de mobilier de bureau: Cette ligne de produits rencontre un tel succès que la production peine à suivre. Une expansion s'impose. Le hasard veut qu'un site de production idéal soit trouvé justement à Degersheim, dans le village même où Alfred Lienhard avait posé, en 1945, la première pierre de son entreprise florissante. Dans ces nouveaux locaux, LISTA Degersheim AG fabrique exclusivement le mobilier de bureau. Une usine moderne, destinée à fabriquer des armoires en acier, est construite à Arnegg SG et mise en service le 2 janvier 1990. L'expansion dans le domaine des agencements d'industries et de stockage se poursuit à un rythme soutenu: La reprise de Megamat & Co. GmbH, fabricant expérimenté dans le domaine des magasins rotatifs verticaux, installé à Neubourg dans le sud de l'Allemagne, renforce la position stratégique du groupe LISTA dans l'espace économique européen.

  • 1990

    Nouveauté: Système d'entrepôts Megamat

    Production à Dozwil

    Une croissance rapide
    LISTA mise sur une production respectueuse de l'environnement

    Au début des années 90, LISTA Kunststofftechnik AG (anciennement KAG) connaît une expansion orientée vers un concept de fabrication moderne respectueux de l'environnement: Grâce à une récupération efficace de l'énergie, la consommation énergétique baisse énormément pendant la production. Six sociétés nationales indépendantes sont fondées l'une après l'autre; avec le commerce spécialisé, elles garantissent une croissance durable des ventes. Le petit atelier de serrurier de la première heure s'est transformé en un groupe international.

  • 2004

    Making Workspace Work: LISTA est leader sur le marché des agencements d'industries et de stockage

    Making Workspace Work

    Focalisation sur l'activité principale
    Le groupe Agencements d'industries et de stockage LISTA est indépendant

    Afin de mieux répondre aux besoins spécifiques du marché, le groupe est divisé en deux branches en 2004 : les systèmes de mobilier de bureau (aujourd'hui LISTA Office AG appartenant à la famille Lienhard) ainsi que les agencements d'industries et de stockage LISTA (aujourd'hui LISTA Holding AG). Ce pas vise d'un côté à préparer la succession, mais il sert surtout à assurer un renforcement stratégique des deux secteurs
    qui peuvent désormais se concentrer entièrement sur leurs marchés respectifs. Le groupe Agencements d'industries et de stockage LISTA orienté vers l'international s'est établi en leader dans sa branche; il est également le seul fournisseur transatlantique qui propose des servantes, des étagères et des postes de travail techniques. En 2005, la société réalise un chiffre d'affaires de 220 millions de francs suisses et emploie plus de 800 personnes. Avec environ 30 employés, LISTA Office atteint un chiffre d'affaires de près de 100 millions de francs suisses. La marque réactivée Alid devient la marque ombrelle du LISTA Office Holding ainsi que d'autres participations financières de la famille Lienhard.

  • 2006

    Siège principal de LISTA à Erlen

    Capvis reprend la majorité des actions
    Fredy A. Lienhard reste actionnaire minoritaire

    En 2006, le groupe Agencements d'industries et de stockage est cédé à la société de participation Capvis et sa stratégie est redéfinie.

  • 2007

    Une marque qui s'élance vers un avenir dynamique

    La stratégie de croissance se poursuit
    Making Workspace Work

    La marque LISTA puise ses forces dans l'histoire longue et fière de son entreprise. Aujourd'hui, la société LISTA connaît un grand succès car elle se concentre sur ce qu'elle maîtrise parfaitement: des postes de travail et d'usinage avec au centre une robuste servante de top qualité. Aujourd'hui, sous sa devise «Making Workspace Work», LISTA offre une gamme de produits à la fois de haute qualité et à un prix accessible dont les applications sont de plus en plus diverses. En outre, LISTA détient une excellente position sur le marché. Avec ses sites de production à Erlen et à Bergneustadt ainsi qu'avec la reprise de deux filiales fortes, Huni Italia et Thur Metall, la société s'élance avec assurance vers un avenir dynamique.